Mélancolie des Corbeaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mélancolie des Corbeaux

Message par Génial Florent le Sam 12 Nov 2011 - 14:51

Quel titre, mais quel titre mes amis pour ce bref roman de Sébastien Rutés publié chez Actes Sud, Actes Noirs1.
J'en avais entendu parler par l'excellente émission de François Angelier, Mauvais Genre diffusée sur Culture tous les samedis de 22h à Minuit et la lecture sur fond musical par le maître des lieux2 m'a donné envie de poursuivre dans cette fable animalo-morbide et je n'ai pas été déçu.

Véritable livre de genre, l'originalité vient du choix de la forme : un polar animalier où l'auteur s'amuse des stéréotypes et des proverbes tout en ne s'interdisant pas parfois de les détourner. Dans un Paris que l'on devine contemporain, les animaux se sont établis en une forme de Directoire, en se répartissant les territoires afin de vivre de manière plus ou moins harmonieuse. Les humains sont présents mais juste évoqués, ils représentent une peur irrationnelle qui motive l'application d'une loi "martiale" : Dans un monde où des vaches sont massacrées en masse pour deux-trois bêtes malades, la paranoïa impose de cacher le struggle for life permanent dans Paris. Ainsi, les animaux malades disparaissent, les "meurtriers" sont envoyés dans des prisons qui trouvent leur incarnation dans les chenils où dans les zoos. Bien sûr, quelques intrigues entre les membres du Conseil subsistent, intrigues qui, on le devine mènent à un destin fatal derrière la douceur des coussinets, mais l'harmonie générale est préservée.

Jusqu'à peu, la rumeur gronde et elle pousse le maître des corbeaux, Krarok, à sortir l'ancien serviteur Karka de sa retraite misanthrope3 où il l'avait placé. Quelle est la raison de cet exil ? On ne pourra que se perdre en conjecture mais là n'est pas le plus le important : Des Lions auraient été aperçu au bois de Boulogne. La peur de la réaction des humains, à qui l'on cache pour le moment soigneusement les corps des promeneurs, et les prétentions violentes des représentants des rois des animaux excitent les animaux et font vaciller la prétention de civilité que représente le Conseil. La résistance de la politique est toujours mise à l'épreuve quand les ressources manquent surtout à l'approche de l'hiver. Mais, tel n'est pas la mission de Karka, elle est beaucoup plus sale mais à sa manière plus importante : d'où viennent les Lions, que font-ils là ? Qui a bien pu favoriser leur venue si près de Paris ?


Aussi bref que profond, jouant de l'ellipse avec perfection, ce roman policier est à lire. L'ayant fini, je peux l'envoyer par la poste à qui le demande4. Ne vous inquiétez pas de la question des frais occasionnés, je suis contraint d'envoyer mes livres chez moi par la Poste parce qu'ils sont trop lourds pour l'avion. Aussi plutôt qu'il dorme chez mes parents dans un sac, je préfère qu'il soit lu et transmis entre rôlistes de ma connaissance.



1Même collection que Millenium avec cette illustration de couverture en médaillon si reconnaissable.
2Lien : http://www.franceculture.fr/emission-mauvais-genres-actualites-noires-rutes-bordacarre-bernard-herrmann-2011-10-22.html
3À défaut d'autre mot
4 adresse par MP.

_________________
Je ne suis pas un joueur lâche, je suis un joueur qui survit....

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Je ne vous demande pas de comprendre pourquoi je suis un génie sinon nous serions deux, juste de l'accepter

------------------------------------------------

Mon talent n'a d'égal que ma modestie

*

Il y a des moments dans les parties où il faut prendre son courage à deux mains et décamper comme des hommes.
avatar
Génial Florent

Nombre de messages : 465
Age : 27
Localisation : Dans le TGV
Date d'inscription : 31/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum