Le Monde Du Jeu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Monde Du Jeu.

Message par Julien Recoquillay le Mer 23 Sep 2009 - 7:14

Je posterai ici un compte-rendu de notre excursion à ce salon.
Ma connexion erratique ne me permet pas de le faire maintenant...

_________________
"The body is but a vessel for the soul, a puppet which bends to the soul's tyranny. And lo, the body is not eternal, for it must feed on the flesh of others, lest it return to the dust from whence it came. Therefore must the soul deceive, despise and murder men."
— A.J. Durai

"Réservez votre mépris, il y a tellement de gens dans le besoin."

"Je ne suis pas un traître, je suis lunatique, nuance."



[center]
avatar
Julien Recoquillay

Nombre de messages : 1306
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde Du Jeu.

Message par Julien Recoquillay le Jeu 24 Sep 2009 - 11:17

Le dimanche 20 Septembre…
Je me souviens qu’il faisait gris. Le ciel semblait moribond ou plutôt les nuages étaient pareils à des entrailles se déversant d’un ventre gangréné. Ainsi le monde répondait à cette vision en se teintant de toutes les nuances de gris. Cela ne restait pourtant qu’une masse amorphe de gris et pourtant, quelque chose transpirait de cette couleur. Il s’agissait d’une chose lourde et molle, collant à l’âme comme un chewing-gum collait à une semelle de chaussure.
Je ne pouvais dire si je ressentais cette mélasse suppurante comme une apathie rongeant à la manière d’un ver notre ego ou bien une sorte de désespoir.
C’est sans doute ainsi que toute quête doit commencer, dans la grisaille de ce monde en pleine décomposition. La mienne ainsi que celle d’Aurélien commença dans cet univers sans technicolor par la recherche d’un lieu de subsistance. Il fallut du temps avant que l’insigne d’un jaune bileux apparaisse enfin. Au sein de cette gargote dont l’aspect culinaire transcendait les mots de déchéances, nous nous installâmes dans le but de satisfaire nos estomacs sachant que nôtre goût déjà mourant finirait ainsi sa lente agonie.
Autours de nous se trouvait d’autres personnes dont les regards vides et gris se perdaient dans des horizons lointaines ou peut-être dans un néant abyssal connu d’eux seuls.
Dans mon orgueil, je ne pouvais que remarquer cet état de fait mais une question vint vite : étais-je un être ne souffrant de cet affliction nommé « accablement » ou bien l’étais-je aussi, mon ego voilant cette cinglante vérité ?

Une voix se fait entendre : « Mais tu me fous quoi là ?? »
Une autre répondit : « Et bien monsieur l’éditeur, je me disais que franchement une excursion dans un salon basé sur les jeux, ça allait pas être bien passionnant… »
- Et ? Coupa l’autre.
- Et bien, je me suis dit qu’une petite ambiance de polar noir, ça rendrait les choses plus sympas…
- Plus sympa hein ? T’as pas l’impression de te foutre de ma gueule par hasard ?
- Mais non ! En plus, je prévoyais tout un complot avec des yorkshires faisant des choses pas nettes à l’encontre des grand-mères !
- Sombre ***, le Rédacteur laissera jamais passer ça !
- Attendez, ça peut aussi être l’inverse, avec des vieilles dames qui font les choses…Et le détective serait un gâteau qui parle !
- Petit ! Je vais te…Mais c’est génial, je vais en parler au Rédac’ !

Cinq minutes passent et l’Editeur revient penaud : « Le Rédac’ dit que si tu fais pas un truc normal, il applique la directive du NSC* et te remplace par Auteur 3… »
- 3 ? Mais c’est une sous-daube ! A part le BG RO, il a rien fait ce…
- Je sais mais c’est comme ça…


Donc après un repas riche en lipides saturés bons pour le cœur et la forme, nous nous rendîmes au salon du Jeux, non sans casser un peu de sucre sur la stupidité inhérente du joueur en situation critique et discutailler joyeusement sur le principe d’entropie communicative au sein des espaces tangents des systèmes implicites de la matière.
Le Monde du Jeux comme se nommait de manière fort pompeuse se festival des jeux de société et en partie du JDR se révéla être un espace fort vivable où la foule bien que relativement dense ne fut pour autant pas envahissante et écrasante. Contrairement à la partie –plus importante- du hall d’exposition allouée aux jeux vidéos où une masse humaine grouillante rappelant fort explicitement qu’à un moment de l’évolution, il y a un ancêtre commun entre le cafard et l’Homme. Sauf que chez le cafard, ce qui semble être un gros bordel gigotant et crépitant se révèle être parfaitement ordonné, à l’inverse de la nuée bruyante et bovine de l’échantillon d’humanité se trouvant dans la partie Jeux vidéos.
Mais revenons à ce qui nous intéresse : les Jeux !
Si le JDR n’était pas alors car ne représentant qu’un espace minime, on ne pouvait pas le dire mal placé, du moins pour les grosses boîtes comme Edge ou 7é Cercle. D’autres étaient moins bien loties, le meilleur exemple est 2Dsansfaces, la boîte de Nobilis, qui se trouvait être présente mais dont je n’ai point vu le stand même après plus de six passages…
Le site de l’entreprise parle lui-même de « plantage intégral », il faut avouer qu’ils étaient vachtement bien planqués dans un coin…où personne n’allait…
Cela dit, mes petites oreilles ainsi que mes yeux bleus de pseudo-Aryen épièrent de nombreuses choses et virent que les prophètes noirs de la mort du JDR se trompaient. Certes la plupart des gens venaient pour les jeux de sociétés mais les MJs motivés que cela soit du GROG ou des entreprises venant présenter leurs produits parvenaient à toujours avoir leurs tables de test pleines avec un changement de participants fréquent.
Le point à noter sur ces « testeurs » est qu’ils n’appartenaient qu’à environ 50% de la frange des joueurs de JDR, les autres étaient de parfaits étrangers à notre dada. Bien sûr cela peut-être revu en baisse ou en hausse étant donné que cette estimation se base pour l’essentiel de traits physiques mais aussi de paroles prononcées, d’attitudes à la table, etc. Je ne me prétends pas être un éminent psychologue du comportement, donc la marge d’erreur est sans doute assez importante.
La plupart des stands se trouvaient être vraiment attirant pour l’œil et donnait envie de feuilleter ou de regarder plus en avant les jeux proposés –mention spéciale pour les stand Ôkko et Ankama- sauf un stand…Il s’agissait d’ailleurs qui je ne le remarquais qu’après ressemblait à une sorte de no man’s land où seules quelques âmes égarées telles que votre serviteur s’aventuraient…Je ne me souviens plus du nom de la boîte mais de ses jeux : Shadow Run, Pathfinder et Earth Dawn…Le stand était assez vaste et bien arrangé avec des étagères mais on avait l’impression d’oser pénétrer dans un Saint des Saints et le regard peu amène de toujours au moins un des tenants du stand vous suivait du regard…Ambiance géniale quoi…
Heureusement que les autres stands se montraient plus chaleureux envers le Chaland…
Enfin, nous fûmes rejoint par Emile, Eric et Benoît, une nouvelle balade commença et fut interrompu par ce que mon humble personne considère comme le clou de cette sortie :
WINGS OF WAR !
Une partie endiablée pour un jeu simple basé sur des avions se défiant dans les cieux de la guerre 14-18.
Des cartes pour les manœuvres, une réglette pour mesurer la distance de tir et faire piocher des cartes dommages à l’adversaire. Intuitif, amusant et jouissif. La partie se solda par une victoire écrasante de l’Allemagne sur la France.
J’ai aussi assisté de loin à une partie de Snowtail, un jeu de course de traîneaux semblant prometteur mais sans plus.
Wings of War aurait bien rejoint ma ludothèque mais les 40 euros a déboursé se coincèrent dans ma bourse…Je m’en tenais à mon Anima : Au-Delà du Bien et du Mal.
Il est maintenant intéressant de voir les approches des stands Edge et Asmodée : le premier laissait les joueurs essayer les jeux après avoir succinctement expliqué les règles puis les intervenants disparaissaient, ne surveillant que de très loin les tables de jeux.
Chez Asmodée, un intervenant restait toujours à côtés des joueurs vantant les vertus du jeu.
On pourra argumenter longtemps sur les bons et les mauvais côtés de ces deux approches marketing, mais ce n’est pas mon rôle.
Je me souviens aussi de la vaste promotion en termes d’affiches pour le jeu Mortebrume dont le plateau où des figurines d’une qualité moyenne luttaient sur des plateaux escarpés dont l’architecture ne serait pas renié par l’engeance du Warp. Le plus impressionnant pour cette zone de jeu était la fumée émanant doucettement du sol…La Mortebrume en question ?

La section des Jeux vidéos fut aussi explorée avec ardeur, du moins durant la quête des « E perdus », Eric et Emile ayant disparu dans la cohue et ce fut alors…
Une marche au sein d’un fourmillement de personnes dont la présence grasse obscurcissait autant la vue que les sens. Ces pathétiques animaux à figures humaines se massant, tendant leurs mains à la manière d’âmes votives dans l’espoir de récupérer un morceau de papier illustré. Ils étaient là, grouillant, se chamaillant pour une pitance virtuelle, semblables à des meutes de rats dégénérés croupissant au sein des ordures qu’ils généraient eux –mêmes.
Ces bêtes se dirigeaient, guidés par leurs instincts les plus bas, guidés par la vue de femelles refaites et attifées d’accoutrements où l’appel aux désirs charnels était loin d’être l’équivalent du mot esthétique.
Si la couleur de l’extérieur était le gris, ici, on ne trouvait qu’un marron sale, celui de la boue, de la lie et des excréments, là où tout ce qu’il y a plus haïssable chez l’Homme se concentre…
Belle catharsis groupale que ces univers numériques…

« Auteur 2, t’es viré. » fit une voix.[/i]


Bref, le salon du jeu vidéo attirait une faune bigarrée mais dont les tranches d’âges se trouvaient être plus concentrée que pour le Monde du Jeu (réunissant toute la famille et patati et patata.). En soit, cette réunion autours des jeux ne me dérange pas. Le seul problème était ce chauffeur de salle à la voix et aux commentaires abjectes. Je suis d’ailleurs fort étonné que le vigile en faction à ses côtés ne l’ai pas décapité ou au moins frappé, juste pour défouler ses nerfs. Cela doit être ça le professionnalisme.
Et pour preuve que le Graal existe, Aurélien a trouvé des Dés de BloodBowl. La vie ne vaut-elle pas la peine d’être vécu ?
Ainsi se termine ce court récit de nos aventures. Si d’autres me reviennent, je les ajouterai.





*NSC : Non-Schizophrene Council : Conseil intérieur où il fut voté à 6 voix contre 4 que nous n’étions pas sujet à des troubles de la personnalité et donnant les plein pouvoirs au Rédacteur.

_________________
"The body is but a vessel for the soul, a puppet which bends to the soul's tyranny. And lo, the body is not eternal, for it must feed on the flesh of others, lest it return to the dust from whence it came. Therefore must the soul deceive, despise and murder men."
— A.J. Durai

"Réservez votre mépris, il y a tellement de gens dans le besoin."

"Je ne suis pas un traître, je suis lunatique, nuance."



[center]
avatar
Julien Recoquillay

Nombre de messages : 1306
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde Du Jeu.

Message par Aurélien le Jeu 24 Sep 2009 - 12:15

En effet j'ai cru voir Dieu. Lorsque qu'au stand Chessex Emile ne serit-ce qu'avec brin d'humour voir de pessimsme se rendit devant le vendeur et lui demanda directement : "Avez des dées blood Bowl". Le vendeur lui dit "non" là le désespoir regagna notre. Puis ce même vendeur porsuivit : " Cependant j'ai des dés qui pourrait faire laffare". Et là devant nos yeux ébahis il y avait des dés Blood Bowl. Le problème que je vois en cela est qu'une quête similaire à celle du graal vient de s'arreter.
Que pourrais-je donc faire par la suite ?


Sinon dans madepression au sujet de mon avenir deux évvenement ont marqué ce salon.

Le premier est pour les purites, car nous avons pu assister à la final de France sur grand écran de ce merveilleux jeu PC gratuit qu'est TrackMania. Force est de constater que les geek ont encore une longue vie devant eux.

Enfin nous pourront pas oublier le desespoir d'Eric lorsqu'un môme lui fit une lecon de jeu PC. Insultant même sans détour ni discretion le grand joueur de coeur qu'il était. Il fut dur de l'empecher de se suicider en essayant de les armes sur le stand destiné aux costumes de GN.

Sur ce à dimanche ^^

PS: Merci à tous ceux qui était là. Ce fut un vrai plaisir de parcourir ce salon en présence de geek aussi pronnoncé.
avatar
Aurélien
Admin

Nombre de messages : 247
Age : 29
Localisation : Bouffmont
Date d'inscription : 09/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://clesdesmondes.actifforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde Du Jeu.

Message par jean le Ven 25 Sep 2009 - 22:13

désolé de vous avoir tous plantés au dernier moment, mais ma copine n'était pas chaude ! Et je tiens à la garder bien chaude ma copine...
avatar
jean

Nombre de messages : 1216
Age : 41
Localisation : Ezanville
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde Du Jeu.

Message par Julien Recoquillay le Sam 26 Sep 2009 - 9:03

Et je tiens à la garder bien chaude ma copine...
Hors contexte, c'est pas mal comme citation^^.
C'est fin, c'est léger, ça se mange sans faim^^.

Bah on t'en veut pas, on a juste acheté une poupée vaudou au stand démonologie...

_________________
"The body is but a vessel for the soul, a puppet which bends to the soul's tyranny. And lo, the body is not eternal, for it must feed on the flesh of others, lest it return to the dust from whence it came. Therefore must the soul deceive, despise and murder men."
— A.J. Durai

"Réservez votre mépris, il y a tellement de gens dans le besoin."

"Je ne suis pas un traître, je suis lunatique, nuance."



[center]
avatar
Julien Recoquillay

Nombre de messages : 1306
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde Du Jeu.

Message par jean le Sam 26 Sep 2009 - 20:48

Ah, je comprends mieux pourquoi je ak, gargl... KEUF keuf keuf.
avatar
jean

Nombre de messages : 1216
Age : 41
Localisation : Ezanville
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde Du Jeu.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum