Troll Potterien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Troll Potterien

Message par Génial Florent le Sam 18 Juil 2009 - 20:20

Julien étant absent et mon blog étant inaccessible de ma verte campagne, c'est ici que je poste ce joli sujet à l'attention de toute personne de qualité souhaitant le rester.

N'oubliez jamais : un homme averti en vaut deux et au prix où sont les places que ceux qui désirent contre vents et marées voir le dernier Harry Potter s'arrêtent de lire dés maintenant. Les autres profitez de mes dernières forces car mon temps est compté : un grand de ce monde l'a prédit : "Voir Harry et mourir (d'ennui)".

Sachez tout d'abord que je ne suis pas un critique trop exigeant en général, oui j'ai apprécié la prélogie de Star Wars (aïe, pas les cailloux) malgré le sacrilège fait à l'Univers Étendu mais bon, Lucas a au moins été franc dés le début, là...

Faute de trouver les qualificatifs, je vais tailler directement dans le lard : Seuls trois acteurs sur la Pléiade du film sont à peu près exploités, le reste est passé dans la machine de l'immonde Floop (SK1)* à savoir Tom Felton (Drago Malefoy), Alan Rickman (Rogue), et ?? (Slughorn). Les autres sont au mieux sous-exploités (Rendre Fenrir le loup-garou muet en éclipsant ainsi son sadisme) ou carrément écorchés : Non Dumbledore ne s'intéresse pas aux conquêtes de Harry, Bellatrix n'est pas polie et Hermione n'est pas si grossière (dans le sens opposé de fine, Hermione n'est pas vulgaire).

Un lecteur patient et attentif aura remarqué avant de s'étrangler avec sa langue que Dumbledore s'intéressait aux histoires de cœur d'Harry (Je le remet pour ceux qui ne seraient pas morts la première fois). Il faut dire que ça ne jure pas trop avec le reste du film : J'ai eu l'impression de revoir "Le Journal de Georgia Nicholson"* tant les potins étaient au centre du film : je crois que le verbe bécôter a été tellement utilisé qu'un spectateur avisé pourra reconstituer sa conjugaison entière sous forme de tableau Bescherelle.
Pourtant à mon sens le ton du livre est globalement sombre, la terreur est telle que les gens se méfient les-uns des autres : Tout est désamorcé par une parole de Lupin et l'intrigue politique n'est évoquée que dans un garage : c'est dire la place qu'elle occupe. Exit aussi les rapports entre le ministre Moldu (normal) et celui de la Magie.

L'aspect guerre totale et angoisse est donc complètement éclipsé et les brefs rappels de l'insécurité à Poudlard ne sont que les vaines tentatives de Malefoy (aucun mystère n'est fait sur sa duplicité : Harry sait et c'est agaçant). C'en est à tel point agaçant que j'allitère, bref. Poudlard apparaît comme un havre de paix ce qui fait évidemment choc avec la fin du film. Encore que l'action du tous unis pour effacer la marque sombre avec nos baguettes-torches anéantit ce décalage.

L'un des buts était également de montrer la jeunesse de Voldemort mais il reste très risqué de faire jouer à un enfant un rôle de psychopathe. Hélas il se plante tout comme celui censé jouer l'adolescent. De toute façon ces scènes malgré la tentative pour les mettre en valeur "c'est très important Harry" ne font qu'entrecouper le point central du film à savoir : Qui sort avec qui ?

Je suis désolé de revenir sur le sujet une fois de plus mais c'est réellement l'axe autour duquel le film a été contruit. Pourquoi est évidemment la question que le spectateur se pose à la fin du film tel un Bronski s'étant injecté de la Chimère (MI2)*. Sauf que je n'ai pas eu besoin de 20 h pour la solution : le réalisateur ayant vu que ces acteurs ressemblaient à des ados sur la pellicule, il s'est dit "traitons les comme tel, les midinettes adoreront".
Sauf qu'après 2h35 de films, les midinettes devant moi se plaignaient aussi.

Et oui vous avez bien lu, 2h35, un délai pareil impliquait que les producteurs aient donné leur avis alors..... Je n'ai pas beaucoup d'espoir ce soir pour le cinéma de ce genre.

J'avais mentionné un peu plus tôt des choix de mettre en valeur certains acteurs, en tout cas si ce n'est pas une réussite à chaque fois le résultat est correct. Je n'adhère pas à cette formule courante : il a réussi à tirer son épingle du jeu car l'acteur a fortiori dans un tel film ne choisit pas ses répliques.
Le choix a été clairement fait de mettre en avant l'attitude face au "mal" et le choix de se positionner face à lui ou non à travers du couple Malefoy/Soughorn. Ainsi la rédemption du personnage de Slughorn est mise en regard de l'accomplissement de la déchéance manquée de Malefoy, ces deux personnages ne se croisant qu'une fois au milieu du film : Slughorn qui voit en Malefoy l'impertinence (tout en lui dit j'ose) gêne le vieillard qui pudiquement détourne le regard et laisse Rogue s'en occuper.
Parlons un peu de Rogue, autant le réalisateur a réussi le duo précédent autant celui-ci est discutable : Rogue est par sa nature seul et taciturne mais le seul moment où l'acteur aurait pu s'exprimer dans une tirade sans doute la plus longue des 7 livres est sucré par le metteur en scène. À ce niveau là c'est un crime d'autant plus qu'Alan Rickman est un très bon acteur (cf: Le parfum).

Bon il est déjà trop tard et trop long je ne me sens pas d'aller plus loin ce soir et à la fin...

Bon visionnage...

F.


Dernière édition par Génial Florent le Jeu 6 Aoû 2009 - 15:48, édité 2 fois

_________________
Je ne suis pas un joueur lâche, je suis un joueur qui survit....

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Je ne vous demande pas de comprendre pourquoi je suis un génie sinon nous serions deux, juste de l'accepter

------------------------------------------------

Mon talent n'a d'égal que ma modestie

*

Il y a des moments dans les parties où il faut prendre son courage à deux mains et décamper comme des hommes.
avatar
Génial Florent

Nombre de messages : 465
Age : 27
Localisation : Dans le TGV
Date d'inscription : 31/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troll Potterien

Message par Julien Recoquillay le Jeu 6 Aoû 2009 - 15:17

Bon bah...
Ca me donne pas envie de voir le film tout ça...
Juste une question : toutes ces *, elles indiquent quoi ? La citation d'un film ?
Moralité : plus une saga est un best-seller, plus le film est un navet...
Pauvre Blood qui ressort sur nos écrans, je pleure sur ton futur cadavre de navet désséché par les flammes vengeresses des adorateurs tels que moi...
Sauf si de ton coprs malade émane le doux parfum musqué et capiteux du nanar...
C'est beau l'espoir...

_________________
"The body is but a vessel for the soul, a puppet which bends to the soul's tyranny. And lo, the body is not eternal, for it must feed on the flesh of others, lest it return to the dust from whence it came. Therefore must the soul deceive, despise and murder men."
— A.J. Durai

"Réservez votre mépris, il y a tellement de gens dans le besoin."

"Je ne suis pas un traître, je suis lunatique, nuance."



[center]
avatar
Julien Recoquillay

Nombre de messages : 1306
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troll Potterien

Message par Génial Florent le Jeu 6 Aoû 2009 - 15:48

Rédigé depuis le téléphone j'ai très mal structuré ce premier post, les * indiquent les références moisies choisies par l'auteur en mal d'inspiration... Un lecteur avisé saura t'il les repérer ?

_________________
Je ne suis pas un joueur lâche, je suis un joueur qui survit....

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Je ne vous demande pas de comprendre pourquoi je suis un génie sinon nous serions deux, juste de l'accepter

------------------------------------------------

Mon talent n'a d'égal que ma modestie

*

Il y a des moments dans les parties où il faut prendre son courage à deux mains et décamper comme des hommes.
avatar
Génial Florent

Nombre de messages : 465
Age : 27
Localisation : Dans le TGV
Date d'inscription : 31/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troll Potterien

Message par Julien Recoquillay le Jeu 6 Aoû 2009 - 16:17

Ah ok...
Les références me semblent pas si moisies que ça^^.

_________________
"The body is but a vessel for the soul, a puppet which bends to the soul's tyranny. And lo, the body is not eternal, for it must feed on the flesh of others, lest it return to the dust from whence it came. Therefore must the soul deceive, despise and murder men."
— A.J. Durai

"Réservez votre mépris, il y a tellement de gens dans le besoin."

"Je ne suis pas un traître, je suis lunatique, nuance."



[center]
avatar
Julien Recoquillay

Nombre de messages : 1306
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troll Potterien

Message par Génial Florent le Jeu 6 Aoû 2009 - 20:51

Huh,

le journal de Georgia Nicholson, Spy-Kids, et Mission Impossible.... J'ai vu mieux...

Ou alors esprit, sors du corps de Julien....

_________________
Je ne suis pas un joueur lâche, je suis un joueur qui survit....

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Je ne vous demande pas de comprendre pourquoi je suis un génie sinon nous serions deux, juste de l'accepter

------------------------------------------------

Mon talent n'a d'égal que ma modestie

*

Il y a des moments dans les parties où il faut prendre son courage à deux mains et décamper comme des hommes.
avatar
Génial Florent

Nombre de messages : 465
Age : 27
Localisation : Dans le TGV
Date d'inscription : 31/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troll Potterien

Message par Julien Recoquillay le Sam 8 Aoû 2009 - 10:46

Regarde Surf Ninja et après, on reparlera des références pourries^^.
MI-2 est un joli tit nanard, Spy Kid sent bon le réchauffé mais n'est pas un odieux navet et le journal de machine, je connais pas^^.

_________________
"The body is but a vessel for the soul, a puppet which bends to the soul's tyranny. And lo, the body is not eternal, for it must feed on the flesh of others, lest it return to the dust from whence it came. Therefore must the soul deceive, despise and murder men."
— A.J. Durai

"Réservez votre mépris, il y a tellement de gens dans le besoin."

"Je ne suis pas un traître, je suis lunatique, nuance."



[center]
avatar
Julien Recoquillay

Nombre de messages : 1306
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troll Potterien

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum